Share Button

J’ai tellement apprécié de réaliser ma première Midinette que j’ai enchaîné sur la deuxième sans attendre. Il faut dire que j’ai craqué sur ce tissu Jacquard bleu électrique dès que je l’ai vu sur le site Pretty Mercerie. J’ai tout de suite imaginé réaliser une petite jupe avec.

jupe midinette

Ce tissu est de très bonne qualité. Comme cela est recommandé sur le site, je l’ai lavé à la main, et les couleurs sont restées très vives. Il tombe bien, et ne se froisse pas (contrairement à la gabardine rouge de ma première).

jupe-midinette-aime-comme-marie

jupe-midinette-tissu-jacquard-3

Je me suis donc lancée pour la première fois avec un tissu à motifs, nécessitant des raccords. Et pour compliquer encore plus les choses, je voulais un passepoil rose. Mes raccords sont loin d’être parfaits, et pourtant j’ai pris mon temps pour découper mon tissu. Ce n’est vraiment pas facile les raccords, il va me falloir un peu d’entrainement encore. Finalement le passepoile permet une coupure visuelle entre la ceinture et le haut de la jupe, ce qui atténue le décalage (on se rassure comme on peut…). Mais cela ne m’empêchera certainement pas de la porter !

J’ai réalisé la couture de la ceinture intérieure et l’ourlet du bas à la main pour éviter de surcharger avec une couture apparente supplémentaire.

J’ai donc  mis plus de temps pour réaliser cette jupe que la première. Mais je voulais bien faire les choses avec ce magnifique tissu. A force de coudre des pièces et de les porter, je me rends compte à quel point il est important de prendre du temps pour les finitions si on veut que le vêtement résiste, notamment aux multiples lavages (je déteste la partie qui consiste à surfiler les pièces, j’ai donc pu par le passé esquiver cette étape, honte à moi…).

Ma crainte pour cette jupe est que les bords du tissu s’effilochent. Comme je n’ai pas de surjetteuse, j’ai surfilé les bords avec un point zig-zag. Mais j’ai peur que ce ne soit pas suffisant, même si le fait de laver à la main est quand même moins agressif.

Patron : Aime comme Midinette, Aime comme Marie 14 euros

     Modifications : Ajout de 5cm en bas.

Tissu : Jacquard feuilles d’automne, Pretty Mercery

Coût de revient : 20 euros (sans le patron)

2 Commentaires

steff

Comment ne pas tomber sous le charme de cette jolie jupe superbement réalisée. En voyant cela on voudrait se coudre pleins de vêtements pour soi. Merci Maud de nous donner tant envie de faire chauffer notre machine :-). Superbe tissu aussi

Reply
petiteguimauve

Merci Steff, ça fait vraiment plaisir, d’autant plus que le but de ce blog est de partager cette passion et de propager l’envie de coudre! Dans l’attente de découvrir tes prochaines créations 😉

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *