Share Button

gilet-fourrure

Lorsque j’ai commencé à coudre, j’ai acheté le livre « Matières inédites ». Je l’ai acheté sur un coup de tête, car j’avais vu un modèle de gilet en fourrure que je trouvais joli, et je trouvais le concept de ce livre sympa: des explications sur comment coudre des matières originales, telles que la fausse fourrure, le cuir synthétique, ou encore la suédine.

Je l’ai commandé sans le voir, sur internet. Lorsque je l’ai reçu, j’ai rapidement été déçue. A part le gilet et un sac cabas, les modèles ne m’ont pas vraiment emballée. J’ai donc posé ce livre sur une étagère, en attendant de lui trouver une utilisation, et regrettant quelque peu mon achat.

Dans la fameuse petite boutique où j’ai trouvé le lainage gris de ma robe V. Pouzet, j’avais flashé sur une fausse fourrure dans un ton clair, et vraiment très douce. Je voulais me faire un gilet plus long et moins cintré que mon précédent fait ici.

Alors j’ai ressorti mon fameux livre « Matières inédites ». J’ai fait un mélange entre deux patrons, l’arrière du gilet long droit, et l’avant du gilet boutonné plus large. J’ai bien fait, car j’aurais même souhaité que les devants soient un peu plus larges encore. J’ai réalisé les doublures des devants dans la même fourrure, afin d’avoir un gilet tout douillet à l’intérieur. Dommage, je n’avais pas assez de fourrure pour doubler aussi l’arrière.

Je n’ai pas trouvé les explications du livre très claires. Après m’être cassée la tête ½ heure pour comprendre comment il fallait coudre les cotés du gilet et le retourner sur l’endroit, j’ai fini par utiliser la méthode du « Gilet f » du livre dressing chic.

En conclusion, j’adore ce petit gilet qui est très agréable à porter. Cela me permet de regretter un peu moins l’achat de ce livre..

Patron : Mixe entre deux modèles de gilet du Livre Matières Inédites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *