Share Button

Belladone en fleurs

 belladone coupons saint pierre

Pendant ma petite virée à Paris j’ai découvert les nombreux magasins de tissus de Montmartre. Il y en a tellement que je ne savais plus où donner de la tête ! Finalement j’ai quasiment tout pris aux Coupons de Saint Pierre, car comme j’ai beaucoup de patrons de robes à tester pour le printemps et l’été, les coupons de 3 mètres sont bien pratiques et rentables.

Merci à mon petit mari qui a supporté cette virée shopping et qui s’est pris au jeu et m’a bien aidé dans les choix de tissus 😉

J’ai commencé par coudre une robe Belladone de Deer and Doe. J’ai pris peur en voyant le nombre de pièces à recopier et à découper. Ça m’a pris pas mal de temps, d’autant que j’ai essayé de faire les raccords avec les petites fleurs.

Pour la suite tout s’est bien passé. J’appréhendais un peu car c’est un niveau intermédiaire, mais finalement il n’y a aucune difficulté. J’avais déjà monté ce style de poches pour la jupe Midinette, donc pas de soucis. Elle m’a demandé du temps car j’ai vraiment voulu soigner les finitions.

Au moment de l’essayage pour mettre la fermeture la robe était un peu trop large et pas bien cintrée. J’avais coupé un 34-36-34 car j’avais peur d’être trop serrée à la taille d’après mes mesures. Finalement j’aurais pu laisser 34 partout car j’ai regagné 1 bon centimètre au niveau de la fermeture. J’ai bien repassé le tissu avant de coudre la fermeture, et avec le pied spécial on ne la voit vraiment pas. Elle dépasse juste un peu trop en haut (à 2mm près ça aurait été parfait).

 Ma crainte était que le dos baille, car j’ai pris le risque de ne pas renforcer les corsages dos avec du biais, me disant que mon tissu serait assez épais.

Je n’ai cousu le col qu’au dernier moment et non pas dès le début comme indiqué dans le livret. Ça m’a permis de bien ajuster le tout sur moi pour être sûre que ça ne baille pas.

J’ai quand même fait une boulette avec le biais du col. Après avoir cousu sur l’envers, j’ai voulu le repasser pour bien le replier sur l’endroit avant de le coudre, et là j’ai senti une petite odeur de brûlé et je l’ai vu brunir et se rétrécir sur lui-même… et bien sûr, j’ai réussi à le brûler juste en plein milieu du devant. J’ai donc replié le biais pour qu’il soit invisible, et au final c’est mieux comme ça. J’hésite même à retourner ceux des manches.

 Je suis très contente de cette petite robe qui annonce les beaux jours. Elle faisait partie des candidates pour être portée au mariage de mon frère en juillet. Finalement, je ne pense pas que ce sera l’heureuse élue, mais elle arrivera peut-être deuxième sur le podium ! (La deuxième gagnera le droit d’être portée pour le retour du mariage!).

Les futures candidates arriveront dans les prochains articles !

Patron : Belladone, Deer and Doe, 12.80 euros

     Modification : uniquement l’ordre de la conception

Tissu : Coton, Les Coupons de Saint Pierre

Coût de revient : Environ 8 euros (sans le patron)

5 Commentaires

Marjorie

J’adore ce patron, mais j’hésite à le réaliser vis-à-vis du col qui me parait particulièrement étroit. Est-ce simplement une impression ? Votre version est superbe :)

Reply
Petiteguimauve

Merci Marjorie! Concernant le col, effectivement pour que le dos ne baille pas j’ai du jouer sur les dos haut en les inclinant et cela a réduit le col. Je n’ai pas de problème à enfiler la robe, mais il n’aurait pas fallu que je le réduise beaucoup plus. Il faut bien essayer au fur et à mesure pour voir si la tête passe toujours avant de coudre le col. C’est pour ça que je trouve préférable de terminer par cette étape.

Reply
Séverine Orillard

Ta robe est très jolie
J ai moi aussi envie de me lancer
Comment taille cette robe?plutôt grand?
Je fais un 36 du commerce…
Merci pour ton aide
Séverine

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *